Folk en scenes @ Montoir – 3 Fevrier 2016

Folk en scènes fête ses 5 ans, festival qui a pour particularité de changer de ville tous les soirs (Montoir de Bretagne, Trignac et Besné).

Pour ouvrir cette édition c’est David Carroll & the Migrating Fellows qui s’y collent en remplacement de Sarah & Julian initialement prévus. David Carroll (Chant, guitare, harmonica) accompagné de Samuel Tardien (contrebasse et voix) et Laurent Besch (batterie et voix), nous servent une musique folk teintée de blues. Aussi à l’aise dans la langue de Shakespeare que dans celle de Molière le trio va enchaîner les titres durant une heure (Nulle part où aller, Blazing fire, A child is born, Black leather Jacket, Parlez nous…) . Une découverte agréable avec un groupe que je recroiserai avec plaisir.

Puis c’est au tour de Catfish de faire son entrée sur scène. Ma dernière rencontre qui fut aussi ma première avec Amandine (Chant, basse, clavier, percussions) et Damien (guitares, chant, harmonica, percussions) remonte quasiment à deux ans jour pour jour. J’avais eu l’occasion de les voir à la mezzanine du VIP et c’est vraiment avec une grande joie que je les retrouve ce soir.

Dans une configuration différente puisque la scène qu’ils ont à leur disposition est beaucoup plus grande que la dernière fois. Mais cela ne pose aucun problème au duo Jurassien qui occupe l’espace comme quatre. La voix d’Amandine est toujours aussi éraillée et puissante et le mojo de Damien ne faiblit pas. Ils nous délivrent un savant mélange dont ils ont le secret, de rock garage, de folk et de blues.

Jouant majoritairement les titres de leur dernier album « Dohyô » avec What if, Rebirth, The feather, Lost and found, The tree, LandmarksYou got me, Take your time, No reason, Draw me a life sans oublier quelques morceaux de « Muddy shivers » avec Catch me, Much better pour finir avec l’excellent Make me Crazy. On ne voit pas le temps passer aux côtés de Catfish. L’energie, la bonne humeur et la gentillesse qu’ils partagent les font sortir sous l’ovation grandement méritée du public.