Ballades nocturnes

Ballades nocturnes, ou comment montrer des lieux que l’on pense bien connaitre sous un autre jour.
La nuit permet d’avoir un regard neuf sur les endroits que l’on photographie. Les batiments, les monuments… prennent une autre dimension lorsque les lumieres naturelles s’assombrissent. Si cette métamorphose m’inspire, elle me fait aussi souvent penser à cette phrase de Raymond Depardon
«Il faut aimer la solitude pour être photographe. »

Le port de Saint-Nazaire

J’aime voir ce lieu se transformer quand la lumière du jour s’efface.

La tête dans les étoiles